Archives de catégorie sidebar

ParSafiatou CONDE

ANAQ –GUINEE

ANAQ –GUINEE

Les recteurs et directeurs généraux des établissements publics d’enseignement supérieurs sont à l’école de bonnes pratiques.

 Dans le souci d’accompagner et améliorer la gouvernance des établissements d’enseignement supérieur et des instituts de recherche scientifique,  l’Autorité Nationale d’Assurance Qualité et l’Agence Universitaire de la Francophonie ont réuni les recteurs et directeurs généraux des établissements publics d’enseignement supérieur du pays. Avec d’éminents formateurs venus pour l’occasion, cet espace d’échange d’expériences et de bonnes pratiques, est  mis en place pour donner un souffle nouveau à ces cadres guinéens qui constituent aujourd’hui la couche la plus importante dans l’enseignement supérieur en Guinée. Une fois  Outillés, ces recteurs et directeurs généraux devraient s’engager et soutenir l’introduction et la mise en œuvre d’un système efficace de gestion de la qualité des établissements d’enseignement supérieur.

Monsieur Alpha Kabinè Keita est recteur de l’université Gamal Abder Nasser de Conakry. « Je pense que ces genres d’activités doivent se multiplier. En réalité  notre efficacité dans nos institutions dépend de la qualité de la gouvernance, la façon dont nous gérons nos institutions détermine la pertinence des résultats que nous obtiendrons. Cette formation permettra d’appréhender les outilles qui nous permet de mieux gouverner nos instituions.

La formation que nous venons de suivre, on se rend compte clairement qu’il y a des choses qu’on fait bien et d’autres qu’on fait moins bien et encore certains qu’on fait carrément très mal. Elle va nous permettre d’améliorer les défauts et de continuer  à travailler dans le bon sens, mais aussi corriger les faiblesses. J’espère qu’à la fin de ces trois jours de formation, nous pourrons améliorer ce qui est à améliorer. Ces genres de rencontres sont bénéfiques, puisque la qualité de la gestion de nos institutions dépend surtout de la gouvernance de ces institutions. Si ces institutions sont mal gouvernées, il est sûr qu’il ne faut pas attendre de résultat positif »   

A rappeler que cette session de formation est en harmonie avec la vision du ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation. Elle permettra sans doute aux participants d’acquérir des connaissances sue la gouvernance universitaire et de mettre en place un projet de changement au sein de leur établissement.   

Paradmin

ANAQ-GUINEE 

Lancement de la Session d’évaluation externe 2021-2022

ANAQ-GUINEE :

Lancement de la Session d’évaluation externe 2021-2022

L’Autorité Nationale d’Assurance Qualité dans l’enseignement, la formation et la recherche déploie depuis le 26 juillet, des experts guinéens et internationaux dans les institutions d’enseignement supérieur publiques et privées. Ces visites de terrains des experts interviennent dans le cadre de l’évaluation externe pour l’habilitation des établissements et l’accréditation des programmes soumis cette saison à l’ANAQ.

Pour ces premières journées, un Pool d’expert composé de professeurs marocains, sénégalais et guinéens, travaille à l’Université Gamal Abder Nasser de Conakry pour évaluer 11 programmes de formation sur 14. Cette institution et est aussi candidate à l’habilitation.

Les champs d’intérêt des évaluateurs sont nombreux. Des infrastructures à la qualité des équipements de laboratoire en passant par le contenu des programmes et le rang des enseignants, et sur bien d’autres standards, tout est passé au crible. 

Les travaux d’évaluation se poursuivent aussi bien à Conakry qu’à l’intérieur du pays. Au cours de leur mission, les experts s’entretiendront avec l’ensemble des parties prenantes et feront des visites guidées des installations de l’entité évalués.

A l’issu de cette série d’évaluation externes, chaque équipe d’experts transmettra un rapport au secrétariat exécutif de l’ANAQ.

ParSafiatou CONDE

Des experts internationaux évaluent l’ANAQ

Des experts internationaux évaluent l’ANAQ

Du 20 au 22 Juillet 2022, L’Autorité Nationale d’Assurance Qualité est évaluée par des experts externes. L’équipe d’évaluateurs est venus du Maroc, de la RDC et de la Suisse.

‘’ Nous voulons avoir une idée de ce que fait l’ANAQ sur le terrain, c’est en quelques sorte une petite évaluation des activités de cette institution. Nous sommes là pour l’accompagner à améliorer d’avantage les activités qu’elle est entrain de mener sur le terrain’’, explique le Professeur NKIAMA EKISAWA CONSTANT, expert et secrétaire exécutif de L’ANAQ RDC lors de l’ouverture officielle des journées d’évaluation de l’ANAQ Guinée.  

Dans l’agenda 2063, l’Union africaine considère L’assurance qualité dans l’enseignement supérieur comme un domaine stratégique clé.

En Guinée, depuis les premières évaluations en 2019, l’ANAQ fait la promotion de la culture de la qualité auprès des établissements. L’agence se soumet à son tour à la démarche pour s’assurer de la qualité de ses outils et procédures. ‘’Il est vrai que nous mettons en œuvre les procédures, des processus, et nous sommes en train de les évaluer pour voir si nous sommes sur la bonne voie, avec l’appui de ces  experts étrangers qui viennent voir ce que nous faisons, cela nous réconforte d’avantage, quelques soient les résultats de l’évaluation, qu’ils aient des points négatifs ou positifs, nous avons de quoi améliorer nos pratiques pour atteindre nos missions que l’Etat nous a confiées”, déclare Kabine Oulare, Secrétaire Executif de l’ANAQ. 

Depuis sa création en 2017, l’Autorité Nationale d’Assurance Qualité crédibilise les programmes enseignés dans les instituts d’enseignement supérieur. 

Au bout de 3 jours d’entretien, l’ensemble des parties prenantes se succèdent pour se prononcer sur la prestation de l’ANAQ Guinée. Cette initiative de HAQAA fait partie des bonnes pratiques de l’assurance qualité dont la principale mission est d’évaluer les institutions d’enseignement supérieur.

ParSafiatou CONDE

PROJET INDIGO : UN ATELIER DE RESTITUTION ET DE FORMATION A CONAKRY

Conakry, le 16 juin 2022 – La restitution de la formation dans le cadre du projet « Internationalisation et le développement indicateur pour une meilleure gouvernance de l’enseignement supérieur en Guinée’’ s’est tenue au ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation. A cette rencontre, on note la présence de la délégation de l’université allemande Vidrina, conduite par sa coordinatrice, des cadres du MERSI, le corps enseignant et les différents recteurs des universités guinéennes. 

L’autorité nationale d’assurance qualité dans l’enseignement, la formation et la recherche est un partenaire à part entière du projet INDIGO. A l’ouverture des travaux, le secrétaire exécutif de l’ANAQ professeur Kabiné Oularé a fait une présentation sur  » l’Assurance qualité et le Projet INDIGO ». 

Au cours de cette journée de restitution et de formation, des tables rondes sont organisées entre autres sur l’Employabilité et insertion socioprofessionnelle, la gouvernance et l’autonomie. 

L’ANAQ au-delà de sa mission d’évaluation des programmes de formation et des institutions d’enseignement supérieur, de recherche et de formations techniques soutient la modernisation de celles-ci à travers un accompagnement et une transformation structurelle.

Paradmin

Appel à candidature pour le recrutement de (huit) 8 agents 

Appel à candidature pour le recrutement de (huit) 8 agents 

La candidature est ouverte aux fonctionnaires et non fonctionnaires1. Aperçu sur l’ANAQ

Le Décret D 2017/007/PRG/SGG du 12 janvier 2017 portant création et fonctionnement de l’Autorité Nationale d’Assurance Qualité dans l’enseignement, la formation et la recherche (ANAQ) lui confère la mission d’évaluation de la qualité de l’éducation et de la recherche offertes par les institutions d’enseignement supérieur et de recherche et par les institutions d’enseignement professionnel et technique, publiques et privées, ainsi que l’accréditation des institutions et des programmes. 

Elle est dotée de la personnalité morale et de la personnalité juridique et est placée sous la tutelle administrative et technique du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, et sous la tutelle financière du Ministère des Finances. L’ANAQ est un établissement public administratif doté de l’autonomie financière, organisationnelle, et indépendant dans ses jugements et ses décisions. 

2. CONTEXTE

Le développement des activités et l’étendue du champ d’action de l’ANAQ l’impose la nécessité de recruter un nombre suffisant de personnel compétent. Pour ces motifs, elle lance cet appel à candidature pour le recrutement de huit (8) agents conformément au cadre organique afin de pourvoir ces postes vacants.

Les diplômes requis pour la candidature à ces postes sont indiqués dans ce tableau ci-dessous : 

3. LISTE DES POSTES A POURVOIR 

Intitulé du Poste  Nombreà recruterDiplôme requis
1Responsable de la communication1Master/Licence 
2Chef de Département Enseignement Supérieur1Doctorat/Master 
3Chef de Département Recherche et Centres de Documentation1Doctorat/Master
4Chargé d’évaluation3Doctorat/Master 
5Chauffeur2BEPC/ VAE
 Total à recruter8 

4. PRECDURE DE SELECTION

Le personnel de l’ANAQ est recruté par appel à candidature selon la procédure suivante :- Examen des pièces versées au dossier entrainant une validation de candidature – Examen des pièces originales versées au dossier, entretien de présélection – Entretien de sélection- Publication des résultats.

5. DUREE D’EXECUTION DE LA MISSION

La mission du personnel recruté, après une période d’essai de trois (3) mois, suivie d’une évaluation dont les modalités seront précisées dans le contrat d’emploi.

6. INFORMATIONS ET DEPOT DES OFFRES :

Le dossier de candidature comporte les pièces suivantes :1. Une (1) lettre de motivation adressée au Secrétaire Exécutif de l’ANAQ ;2. Une (1) copie légalisée des diplômes ;3. Un (1) Curriculum vitae ;4. Une (1) copie des documents attestant une expérience professionnelle ;5. Une (1) copie de l’acte de naissance ;6. Une (1) copie du casier judiciaire datant de trois mois ;7. Une (1) copie de la pièce d’identité (CNI ou passeport) en cours de validité ;8. Une (1) copie du certificat de résidence ;9. Une (1) copie du certificat de visite et de contre visite ;10. Tout autre document jugé utile pour soutenir la candidature.

Le dossier de candidature spécifique aux chauffeurs :1. Une (1) demande manuscrite adressée au Secrétaire Exécutif de l’ANAQ ;2. Une (1) copie légalisée des diplômes ;3. Une (1) copie des documents attestant une expérience professionnelle ;4. Une (1) copie du permis de conduire valide ;5. Une (1) copie de l’acte de naissance ;6. Une (1) copie du casier judiciaire datant de trois (3) mois ;7. Une (1) copie de la pièce d’identité en cours de validité ;  8. Une (1) copie du certificat de résidence ;9. Une copie du certificat de visite et de contre visite ;10. Tout autre document jugé utile pour soutenir la candidature.

La soumission des dossiers de candidature se fera uniquement par voie électronique et sous format PDF à l’adresse suivante : koulare@anaq-edu.org. La date limite de dépôts des dossiers de candidature est fixée auvendredi08 avril 2022 à 12h00. Les candidats ayant les dossiers validés seront informés par voie électronique des dates, lieux et heures des entretiens de présélection. Lors de l’entretien de présélection le nombre de copies de dossier exigé est de trois (3) dont l’originale.

Pour plus d’informations notamment sur les fiches de postes respectives, visitez les sites Web : https://anaq-edu.org,   http://www.mesrs.gov.gn  

NB : Chaque candidat(e) indiquera le poste pour lequel il présente son dossier de candidature. La maitrise de la langue anglaise est un atout et les candidatures féminines sont encouragées.

Le Secrétariat Exécutif

Prof Kabiné OULARE

Autorité Nationale d’Assurance Qualité -Taouyah en face du Centre Médical Communal Ratoma –B.P. 435 Conakry

Site web : www.anaq-edu.org ; Email : contact@anaq-edu.org;     www. https://anaq-edu.org/)

ParAboubacar CAMARA

Atelier consultatif : comment définir un projet d’établissement?

Dans le processus d’amélioration de la gouvernance des universités guinéennes, la définition concertée d’un plan de développement stratégique est une etqpe cruciale. Le projet structurel INDIGO (Internationalisation des indicateurs pour une meilleure gouvernance des institutions d’enseignement supérieur en Guinée) a organisé à Conakry du 15 au 17 juin 2021 une rencontre consultative de tous ses acteurs sur la définition d’un projet d’établissement.

Au cours des travaux qui se sont déroulés à l’Université Kofi Annan de Guinée, les questions de gouvernance, de pilotage institutionnel et de promotion de la démarche qualité ont été débattus entre partenaires et associés venus des d’Europe et de Guinée.

Les partenaires institutionnels que sont le ministère guinéen de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, l’autorité nationale d’assurance qualité, ont également pris part à ce chantier que la coordinatrice du Projet Annie Soriot  qualifie de « co-construction pour aboutir à quelques chose d’utile pour les étudiants, les chercheurs et la société civile ».

Sur la base des résultats de l’enquête menée par l’ANAQ, l’atelier consultatif recommande entre autre : « l’élargissement de l’élaboration des projets d’établissement aux autres institutions supérieures (9 institutions d’enseignement supérieur ont un plan d’établissement) ;  la mise en place des conseils d’administration (18% en ce moment) ; favoriser la mobilité des ressources ; …»

Le renforcement des capacités des acteurs est le credo du projet. Après l’atelier de Conakry, les échanges vont se poursuivre en octobre 2021 à l’université européenne Viadrina Francfort en Allemagne.

Le projet INDIGO a pour but de soutenir la modernisation des universités guinéennes en les accompagnant dans la définition et la construction de leur projet d’établissement. D’une durée de trois ans, le projet est porté et coordonné par l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, en partenariat avec deux autres universités européennes (Université de Liège et Université européenne Viadrina de Francfort-sur-l’Oder), trois universités guinéennes (Université Gamal Abdel Nasser de Conakry, Université Général Lansana Conté de Sonfonia-Conakry, Université Kofi Annan de Guinée), le ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (MESRS) et l’Autorité Nationale d’Assurance Qualité (ANAQ). 13 autres partenaires guinéens et européens sont également associés au projet, dont huit universités guinéennes de l’interieur du pays, ainsi que l’Agence française de développement (AFD), l’Agence belge de développement (Enabel), le projet BoCEJ (Booster les Compétences pour l’Employabilité des Jeunes) de la Banque mondiale, l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF) et l’Ambassade de France en Guinée et en Sierra Leone.

Paradmin

Audience du Ministre d’État, Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique avec l’ANAQ

Audience du Ministre d’État, Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique avec l’ANAQ

Le mercredi 17 mars 2021, à 15 heures une forte délégation de l’Autorité Nationale d’Assurance Qualité dans l’enseignement, la formation et la recherche  (ANAQ) a été reçue en audience par le Ministre d’État, ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche Scientifique.

Conduite par Dr Saliou Bella Diallo, Président du Conseil d’Administration, la délégation de l’ANAQ était composée de :

  • trois (3) membres du Conseil d’Administration
  • trois (3) membres du Conseil Scientifique
  • deux (2) membres du Secrétariat Exécutif.

Autour du Ministre d’État, on notait la présence du Secrétaire général du département, de la Cheffe de cabinet et du Conseiller chargé de la Recherche.

Trois prises de paroles ont ponctué la rencontre d’une trentaine de minute.

Tout d’abord, le Président du Conseil d’Administration  a situé la démarche dans le cadre d’une visite de courtoisie. Il a ensuite assuré de la disponibilité et de l’engagement de l’ANAQ a soutenir le ministre d’État dans ses charges. Avec l’accompagnement de l’État, Dr Diallo a dit la disponibilité de toutes les structures de gouvernance de l’ANAQ à atteindre les objectifs assignés dans la qualification du système éducatif.

Ensuite le Secretaire Exécutif de l’ANAQ, Pr Kabiné Oularé a présenté brièvement les résultats de l’évaluation 2020 des programmes avec ses chiffres clefs d’analyse. Il a souligné les défis et enjeux du moment pour l’ANAQ :

  • évaluation de 800 programmes en deux ans
  • problématique de la reconnaissance des établissements privés pour manque d’agrément.
  • évaluation des performances annuelles des universités et des centres de recherche afin de procéder à un palmarès des programmes et des établissements.
  • faible engouement des institutions publiques pour les évaluations. « Nous avons besoin de votre appui pour que les établissements publics donnent l’exemple ».

Le Secretaire Exécutif de l’ANAQ a conclu en invitant le Ministre d’État « a entrevoir des contrats de performance avec les universités publiques » pour mieux apprécier l’efficacité des subventions publiques.

En réponse, le ministre d’État Aboubacar Sylla a remercié et exprimé sa satisfaction de recevoir la délégation de l’ANAQ. « Votre institution est importante et déterminante pour l’amélioration de la qualité du système éducatif » a dit le ministre. Il a encouragé l’ANAQ a poursuivre ses efforts et à publier partout ses résultats afin de provoquer le changement qualificatif dans la formation, l’enseignement et la recherche.

En ce qui concerne les ressources supplémentaires, le ministre d’État s’est montré disposer à les mobiliser pour l’ANAQ partout où elles seraient disponibles.

La fin de la visite de courtoisie est marquée par une photo de famille.  

Paradmin

Hommage au Professeur Pape GUEYE

Le Secrétariat général du CAMES a été profondément attristé par la nouvelle de la disparition, le jeudi 27 août 2020 à Dakar, du Professeur Papa GUEYE, Ancien Secrétaire exécutif de l’Autorité nationale d’assurance Qualité de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (ANAQ-Sup).

Professeur Titulaire  du CAMES en Littérature française à Université Cheikh Anta DIOP de Dakar,  Expert-formateur en Assurance qualité  et consultant du CAMES , Papa GUEYE est l’un des acteurs  ayant contribué à l’exécution  du Programme Assurance Qualité du CAMES à  travers l’élaboration  du « Guide méthodologique/ création d’une agence nationale d’assurance qualité » du CAMES  ainsi que le renforcement des capacités en assurance qualité des acteurs institutionnels et nationaux de l’espace CAMES.