Archive mensuelle août 2020

ParService Communication

REUNION D’INFORMATION FCCE – ANAQ – SOUS PROJETS

REUNION D’INFORMATION FCCE – ANAQ – SOUS PROJETS

Dans le cadre du suivi de la mise en œuvre des activités des sous-projets financés par le Fonds Compétitif pour les Compétences et l’Employabilité (FCCE), une réunion d’information s’est tenue le 18 Août 2020 avec la participation des cadres de l’ANAQ, du FCCE et des équipes de 13 sous-projets sur les 15 financés par le fonds compétitif.

L’objectif de la réunion était d’harmoniser les points de vue sur le processus d’autorisation d’ouverture, d’habilitation et de certification des programmes de formation.

Dans sa présentation des objectifs et de la mission de l’ANAQ, le Secrétaire Exécutif a abordé les procédures à suivre par rapport à  l’accréditation ; la labélisation ; l’habilitation ; le Ranking ; l’Autorisation d’ouverture et de fonctionnement de programme / Institution. Prof Kabiné Oularé a également apporté des précisions sur les coûts liés aux processus d’évaluation; les diplômes concernés ; les responsabilités des ministères de tutelle et les relations entre celles-ci et l’ANAQ dans les processus.

Suite au débat, les points suivants ont été retenus :

  • Tous les programmes de formation doivent obtenir l’autorisation d’ouverture, avant leur implantation ;
  • Les requêtes d’ouverture, documents du programme et annexes sont soumis à la tutelle qui délivre le document réponse à la requête suite à un avis technique de l’ANAQ ;
  • L’institution doit s’acquitter des frais liés à l’évaluation des programmes soumis,
  • L’ANAQ est la structure d’évaluation des programmes et institutions et celle qui donne l’avis technique en complément des travaux préliminaires des structures des ministères de tutelle désignées à cet effet ;
  • Concernant les formations de courte durée, les formations à distance et celle de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, les référentiels sont en cours d’élaboration.

Pour finir, l’ANAQ a réaffirmé sa disponibilité à l’ensemble des parties prenantes pour tout besoin d’information et d’orientation.

Aboubacar CAMARA, Responsable Communication

ParService Communication

EXPERTS ÉVALUATEURS DE L’ANAQ : « Comprendre avant de juger »

EXPERTS EVALUATEURS DE L’ANAQ : « Comprendre avant de juger »

Du 4 au 6 août, une soixantaine experts évaluateurs externes  participent à une session de renforcement de capacités en assurance qualité organisée par l’ANAQ avec l’appui du projet BoCEJ. Pour le Secrétaire Exécutif,  cet atelier “vise à developper l’aptitude des experts à évaluer les programmes et institutions selon les bonnes pratiques édictées par l’ANAQ”. Les participants se sont familiarisés avec les notions de base de l’assurance qualité, le cadre national d’assurance qualité, le processus d’évaluation ainsi que le contenu des référentiels et guides d’évaluation. Les échanges entre experts de haut niveau ont porté sur des études de cas pour une meilleure compréhension du travail de terrain des examinateurs indépendants. L’enjeu pour l’Autorité Nationale d’Assurance Qualité est d’amener l’ensemble de ses experts évaluateurs à mieux « comprendre le processus avant de juger ». 

Les experts recrutés sur dossier suite à un appel à candidature viennent à la fois du milieu universitaire et professionnel.

La mission des experts évaluateurs consiste à proposer un avis pour l’accréditation suite à une analyse des rapports d’autoévaluation et des constats lors de la visite sur site des programmes candidats. Ils doivent également formuler des recommandations pertinentes pour l’amélioration de la qualité des programmes  

La session de renforcement de capacités motive les experts à la rigueur de excellence.  «J’ai été vraiment impressionné par la qualité de cette formation et la qualité des formateurs. J’avoue que quand j’entendais parler de l’ANAQ , c’était un peu vague dans ma tête mais aujourd’hui, j’ai compris c’est quoi un processus d’évaluation. Je suis outillé et je me considère désormais comme un expert capable d’évaluer n’importe quel programme » confie joyeusement le directeur de la radio privée Lynx FM, Boubacar Algassimou Diallo.   Sur le même ton, Dr Mamadou Kouyaté, Maître de conférences et Doyen de la Faculté des Langues et Lettres de l’Université de Kankan ajoute : « Nous avons beaucoup appris sur les procédures, les outils et la réglementation pour mener à bien notre travail d’expert évaluateur externe de l’ANAQ ».

Cette année, 22 institutions d’enseignement supérieur et professionnel  ont présenté 78 programmes à l’ANAQ pour évaluation et accréditation. Une démarche qualité pour rehausser le niveau du système d’enseignement et de formation du pays.  « L’évaluation a pour but d’améliorer le système » rappelle Prof Kabiné Oularé, Secrétaire Exécutif de l’ANAQ