Assurance Qualité

ParService Communication

Assurance Qualité

La sensibilisation des responsables académiques est engagée

L’ambiance est studieuse dans la salle des fêtes de l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry. Du 29 au 31 juillet 2019, l’atelier de sensibilisation des plus hautes autorités des institutions d’enseignement supérieur, des centres de recherche et des établissements d’enseignement technique et de la formation professionnelle a lieu. Recteurs, fondateurs, directeurs généraux et leurs adjoints sont à l’école de l’assurance qualité. « L’objectif recherché est d’obtenir leur adhésion à la démarche qualité à travers la création des Cellules Internes d’Assurance Qualité au sein de leurs entités respectives » précise le secrétaire exécutif de l’ANAQ Prof Kabiné Oularé dès l’entame des travaux.

Pendant trois jours, des experts formateurs internationaux venus de la France, du Sénégal, du Cameroun, du Mali et de la Guinée ont développé des thèmes en : assurance qualité dans l’espace CAMES ; projet d’appui à l’auto-évaluation ; assurance qualité dans l’éducation et la recherche ;
création, missions, organisation et fonctionnement de l’ANAQ.

Le partage des expériences particulières en management de qualité et gestion du changement dans les établissements a enrichi et orienté les travaux de réflexion. Les participants ont cerné les étapes de la mise en place d’une Cellule Interne d’Assurance Qualité avant de manifester leur intérêt á les créer sous l’accompagnement de l’autorité nationale d’assurance qualité. 


Plusieurs ressources documentaires sont déjà mises à la disposition des responsables académiques en appui à la dynamique d’instaurer la culture de l’excellence dans les établissements.

Cette première activité de formation et de sensibilisation des recteurs et vice recteurs, fondateurs, directeurs généraux et leurs adjoints menée par l’ANAQ va s’ouvrir progressivement a toutes les institutions d’enseignement supérieures et de recherche ainsi qu’aux établissements de formation professionnelle. 

Pour ce coup d’envoi qui a regroupé près de 200 participants, l’ANAQ, est accompagnée par le Projet BoCEJ et l’AUF à travers l’Institut Francophone de la Gouvernance Universitaire (IFGU). Les autorités de tutelles ont réitéré leur total soutien à la démarche qualité lors des cérémonies d’ouverture et de clôture de l’atelier.

À propos de l’auteur

Service Communication editor

Laisser un commentaire